AOC Haut Médoc

Découvrez notre sélection de vins de Bordeaux AOC Haut médoc, découvrez l'histoire et le terroir de l'AOC Haut médoc grand vin de Bordeaux

Retour : Région du Médoc

Situation

Cette notion de Haut Médoc est un vocable viticole, qui ne recouvre aucune réalité administrative, aucune réalité géographique, il n’est pas plus élevé que le reste du Médoc.  On y retrouve des croupes, des coteaux de graviers qui longent la rivière.  Les vignes poussent sur ces croupes graveleuses.

De la Jalle de Blanquefort à Saint-Seurin-de-Cadourne, s’étend la grande appellation de Haut-Médoc. Large couloir de 60 km, le Haut-Médoc slalome entre les différentes appellations communales et traverse plus d’une vingtaine de communes. Confrontées à l’urbanisation, certaines zones proches de l’agglomération bordelaise ont vu disparaître quelques vignobles.

Ce vignoble s’étire sur la rive gauche de la Garonne et de la Gironde au nord de Bordeaux entre la forêt à l’Ouest et la rivière à l’est.  A l’intérieur de ce territoire se trouvent les terroirs des 6 appellations communales Au sud c’est l’appellation Graves, au nord c’est l’appellation Médoc. On notera la présence de cinq crus de Haut Médoc dans le classement de 1855.

L’appellation

 La délimitation de l’AOC Haut-Médoc date de 1935 mais dès 1815, on fait déjà mention des grands vins rouges du Haut-Médoc. Une manière explicite de reconnaître les efforts engagés par les vignerons tout au long du XVIIIe siècle

Les vins AOC Haut-Médoc doivent « provenir des communes de Blanquefort, Le Taillan, Parempuyre, Le Pian, Ludon, Macau, Arsac, Labarde, Cantenac, Margaux, Avensan, Castelnau, Soussans, Arcins, Moulis, Listrac, Lamarque, Cussac, Saint-Laurent-Médoc, Saint-Julien, Pauillac, Saint-Sauveur, Cissac, Saint-Estèphe, Vertheuil, Saint-Seurin-de-Cadourne « à l’exclusion de toutes les parcelles situées sur alluvions modernes et sables sur sous-sols imperméables »,

Le terroir

Principalement composé de nappes de graves garonnaises, le territoire est connu pour son extrême diversité de sols alliant terres calcaires, terrains argileux et parcelles sableuses.

Ses  4567 hectares de très beaux terroirs sont composés de croupes de graves garonnaises très perméables reposant sur des sous-sols variés de graviers, de sables, de sables ferrugineux (alios) ou de calcaire ou d’argile.

Les cépages

Fort pourcentage de cabernet-sauvignon, très bonne quantité de merlot, faible présence de cabernet franc, traces de malbec et petit verdot.

Les vins

La variété des terroirs permet d’expliquer la diversité de style et de qualité qui existe entre les vins de cette AOC. Unis, La conjugaison de ces terroirs de graves, comme le Médoc, mais avec un nombre important de croupes bénéfiques au drainage, et plus de cabernet sauvignon donne  des vins unis par quelques traits : vifs, brillants, concentrés et puissants, équilibrés et tanniques avec une bonne aptitude au vieillissement. Ce sont des vins équilibrés et généreux reconnaissables. Ainsi, ils développent tous le même équilibre harmonieux, leur générosité sans excès de puissance. En vieillissant, leur bouquet demeure toujours aussi remarquable.

Les vins produits dans cette région peuvent aussi bénéficier de l’appellation Médoc.

Notre sélection AOC Haut Médoc >>