Comment sélectionner son vin en fonction du plat ?

Les vins jouent un rôle essentiel en matière de gastronomie. Se présentant sous diverses variétés, ceux-ci répondent aux exigences de toutes les formes de consommateurs. En effet, que ce soit en début, au milieu à la fin, ou même en dehors d’un repas, ceux-ci peuvent être aisément servis. Néanmoins, pour une meilleure consommation, il est essentiel de pouvoir marier son vin avec le repas que l’on s’apprête à consommer. Découvrez donc dans cet article, les meilleures astuces pour parvenir à sélectionner le bon vin en fonction de votre repas.

Considérez la couleur et la force de votre vin

Avant toute chose, il faut comprendre qu’un vin doit toujours être compatible avec le plat servi lors du repas.  Par exemple, si vous servez un plat de viande de bœuf, le vin rouge ou rosé irait parfaitement avec, compte tenu des tons. Vous pourriez par exemple y ajouter une petite portion de sauce tomate avec : soit des chips ou accompagnement très léger. Par contre, quand il sera question de plats légers et très peu colorés, tels que les nems il serait plus simple de les consommer avec du vin blanc.

D’autre part, comprenez que le vin choisi doit aussi dépendre du goût des aliments. En réalité, si les aliments sont riches en goût, autant le vin servi en accompagnement doit être puissant. Par contre un vin plus léger s’adapterait facilement à des mets plus doux. Il peut s’agir notamment de salades végétariennes. En réalité, l’objectif de cette méthode est de permettre un équilibrage parfait des saveurs. Cela évitera au maximum qu’un goût domine excessivement un autre.

 

Le type d’accords à absolument éviter

Certains accords entre les vins et les plats cuisinés sont particulièrement à éviter. Dans un premier temps, il faut parler des plats trop acides. Face à ce type de repas, il est conseillé de ne pas du tout joindre de vin. En réalité, le goût acidulé de la nourriture contribue généralement à corrompre complètement la nature du vin. Celui-ci devient désormais à la limite imbuvable. De même, le vin rouge est fortement déconseillé pour accompagner les repas sucrés. À l’opposé pour ce type de repas, l’idéal serait de privilégier des vins doux. Ceux-ci facilitent énormément la digestion des aliments sucrés et leur donnent plus de saveur.

Le type de vin à consommer pendant le repas

Durant la plupart des repas, plusieurs bouteilles de vin peuvent se présenter sur la même table. Toutefois, chacune d’entre elles présente des caractéristiques différentes. L’essentiel en la matière, c’est de veiller à servir à chaque fois, une bouteille de qualité meilleure que la précédente. C’est la raison pour laquelle, les vins que vous choisissez pour une fête ou un repas doit être soigneusement sélectionné. Il n’est pas question de choisir des vins de piètre qualité. Au-delà même de cela, il est indispensable de servir à chaque fois le vin qu’il faut à la bonne période durant le repas. Par exemple, le vin blanc peut être servi en apéritif et vin rouge pendant le plat de résistance.